Pour la création d’un CCAS à Sainte-Hélène

Plutôt que d’actions sociales, nous préférons parler de Solidarité avec un S majuscule. Ces solidarités doivent constituer un pôle à part entière de la politique publique Sainte-Hélènoise.

Le Pôle de Solidarité travaillant en transversalité avec l’ensemble des acteurs et des actions de la commune (sport, culture, développement économique,…) et représentant avant tout une main tendue vers celles et ceux qui éprouvent à un moment de leur vie des difficultés, ou qui ont besoin d’un accompagnement humain.

Nous souhaitons mettre en place une action sociale capable de répondre aux attentes de toutes les Sainte-Hélènoises et de tous les Sainte-Hélènois quelque soit leur âge et leur situation.
Nous avons la volonté de rester à leur écoute et de leur proposer des solutions qui soient à la fois personnalisées, pertinentes et innovantes.
Toutes les offres doivent avoir un seul et même but : concourir au bien vivre ensemble, dans le respect de la personnalité de tout un chacun.

Le Centre Communal d’Action Sociale (CCAS) est l’outil de proximité privilégié et nécessaire à toutes actions sociales municipales.
Dans les communes de plus de 1500 habitants, l’existence d’un CCAS est obligatoire, sauf lorsqu’un Centre Intercommunal d’Action Social (CIAS) est mis en place.

Il n’existe aucun CIAS à l’échelle de la Médullienne (la Communauté de Communes à laquelle appartient Sainte-Hélène), et pour autant, il n’a jamais été mis en place de réel CCAS  par la majorité actuelle.

Il est indispensable de structurer un véritable Centre Communal d’Action Sociale et de lui donner une place de coordinateur des solidarités, mais aussi d’observatoire des besoins.

 

QUELQUES DONNÉES SUR SAINTE-HÉLĒNE

SITUATIONS POURCENTAGE DE LE POPULATION
Personnes de + de 60 ans 17,5%
Personnes de moins de 15 ans 23 %
Allocataires CAF 16 %
Bénéficiaires du RSA 1 %
Bénéficiaires d’aides au logements 9 %

 

QU’EST-CE QU’UN CCCAS ?
C’est un établissement public administratif local agissant dans le domaine de l’action sociale. Il est rattaché à la commune et géré par un conseil d’administration dédié. Il bénéficie de ressources propres.
La personne morale qu’il constitue est ainsi distincte de la commune.

 

D’OÙ PROVIENDRONT SES RESSOURCES ?
La subvention communale sera l’apport prépondérant au fonctionnement du CCAS.
Il disposera en outre des ressources liées aux services et aux actions qu’il déploierait : remboursement des versements effectués pour le compte du service départemental d’aide sociale, subventions d’exploitation, les participations des différents partenaires : État, Agence Régionale de Santé (ARS), Région, Département.
Enfin, le CCAS  aura ses ressources propres : dons, legs, bénéfices des gains dégagés par l’organisation d’événements aux profits de ses usagés.

 

QUELLE COMPOSITION POUR LE CONSEIL D’ADMINISTRATION ?
Le conseil d’administration du CCAS sera présidé par le Maire.
Comme l’impose le Code de l’Action Sociale et Familiale (CASF), le conseil d’administration du CCAS sera paritaire :
Il comprendra des membres élus en son sein à la représentation proportionnelle par le conseil municipal, ainsi que, en nombre égal, des membres n’appartenant pas au conseil municipal, nommés par le Maire, dans les secteurs d’activité d’un CCAS.
Cette parité favorisera les coopérations négociées et adaptées entre les élus, le monde associatif et les professionnels sociaux qui le composent. Le nombre de membres du conseil d’administration du CCAS sera fixé par délibération du conseil municipal.

 

COMMENT FONCTIONNERA LE CCAS ?
Nous recruterons un travailleur Social, en charge de coordonner les activités.
Ses missions seront les suivantes :
  • Assurer la direction de l’établissement par la gestion des moyens mis à sa disposition : personnels de services, locaux, ressources budgétaires et financières
  • Définir avec le Conseil d’administration le projet du CCAS et le mettre en oeuvre
  • Concevoir, mettre en oeuvre et évaluer les projets individuels
  • Développer et animer les partenariats
  • Organiser les services rendus aux Sainte-Hélènois.es
  • Assurer la communication et la promotion du CCAS

 

QUELLES SERONT LES MISSIONS ET LES ACTIONS DU CCAS ?
Le CCAS sera organisé autour de missions de proximité, d’informations et de prévention, adaptées aux besoins des publics concernés :
👉  Analyse annuelle des besoins de l’ensemble de la population Sainte-Hélènoise
👉  Accueil des publics
👉  Domiciliation des personnes sans domicile fixe
👉  Enquêtes sociales en vue d’établir ou de compléter les dossiers déposés par les habitants de la commune
👉  Instructions des demandes d’aide sociale légale et transmission aux autorités compétentes

 

Mais aussi :

 

👉  Des solutions pour les Sainte-Hélènois âgés ou malades (aides et maintien à domicile,…)
👉  L’accompagnement des personnes bénéficiant du RSA.
👉  Un espace ressources autour de la solidarité et de l’insertion sociale pour informer, conseiller et orienter les Sainte-Hélènois(e)s en difficultés
👉  Les aides au restaurant scolaire
👉  La mise en place régulière de repas partagés entre les aînés et les enfants de l’école.
👉  Les aides à l’accès au sport et à la culture
👉  Des animations pour les aînés : ateliers bien-être, mémoire, informatique, créatif, jeux, journée bonheur, …
👉  La mise en place de chantiers partagés
👉  L’organisation du repas des aînés

 

L’engagement de créer un CCAS portant des missions à l’attention des plus démunis, des aînés et des jeunes, avec une vraie ligne budgétaire dédiée, traduit la volonté de Lionel Montillaud et de l’équipe de Générations Sainte-Hélène de faire de la Solidarité un axe majeur de leur action quotidienne.