Porter la priorité écologique à l’échelle municipale

En 1987, la Commission Mondiale des Nations-Unies définit le développement durable comme un développement qui répond aux besoins des générations du présent sans compromettre la capacité des générations futures à répondre aux leurs. Depuis cette date, l’expression développement durable s’est répandue dans le monde entier.

Se développer durablement, c’est donc réussir à concilier les trois sphères que sont l’environnement, le social et l’économie.

L’Agenda 21 de Rio en 1992 appelle à additionner les efforts de chacun et nous invite à penser global et à agir local. Au-delà des grands défis mondiaux, il s’agit d’identifier les besoins locaux des territoires, afin d’y répondre au mieux.

Le chapitre 28 de l’Agenda 21 souligne le rôle particulier que doivent jouer les collectivités locales : celles-ci sont invitées à mettre en place un programme à leur échelle, intégrant les principes du développement durable. C’est l’Agenda 21 local.

Nous souhaitons nous inscrire pleinement dans cette démarche en travaillant conjointement avec les membres de la Communauté de Communes Médulienne, afin d’aboutir à un projet d’agenda 21 intercommunal.

Dans le même temps , il est nécessaire de poser les fondements d’un plan d’action ambitieux à Sainte-Hélène, visant à limiter l’impact négatif de nos activités sur l’environnement et à garantir l’équilibre écologique de nos milieux de vie. Pour ce faire, nous proposons :

 

  • Pour développer et valoriser les modes de transports doux, collectifs et alternatifs, en les rendant plus praticables, sécurisés et agréables et pour favoriser les trajets courts sans voiture :

👉 De mettre en place un schéma d’aménagement cyclable de la commune

👉 De créer de nouvelles voies vertes, des espaces de promenades aménagés, en reliant les lieux clés de la commune (commerces, zones sportives, culturelles)

👉 D’aménager et d’améliorer la signalisation de la zone de covoiturage existante

👉 De proposer des trajets quotidiens Sainte-Hélène/Lacanau sur les mois de juillet et août grâce à l’utilisation du mini-bus municipal et avec des tarifs accessibles à tous.

 

  • Pour travailler sur l’efficacité énergétique des projets et bâtiments municipaux et développer les énergies renouvelables dans le patrimoine de la commune :

👉 De construire tout nouveau bâtiment municipal en respectant les normes du développement durable en intégrant des clauses environnementales et sociales claires dans les commandes publiques

👉 De programmer une rénovation thermique des bâtiments municipaux les plus anciens

👉 De travailler à la création d’un écoquartier en centre bourg visant à réduire à l’impact du bâti sur le milieu naturel

👉 De mettre en place des systèmes de récupération d’eau de pluie pour gérer l’arrosage des espaces verts de la ville

👉 D’optimiser l’éclairage public, pour réduire de 20 % les consommations d’électricité et agir dans le même temps sur la préservation de la biodiversité et contre la pollution lumineuse

👉 D’étudier et de programmer l’installation progressive de panneaux solaires photovoltaïques sur les bâtiments municipaux.

 

  • Pour encourager les filières courtes et la consommation responsable :

👉 D’aller plus loin sur le modèle du verger partagé et de créer des potagers permacoles partagés, pour ainsi :

  • favoriser la biodiversité
  • créer du lien social et transgénérationnel
  • tendre vers une autonomie alimentaire saine et accessible à tous

👉 De créer un partenariat avec nos producteurs et de recréer un marché proposant des produits sains et locaux

👉 De préparer des repas composés, dans un premier temps, d’au minimum un tiers (et de 75 % au bout de 5 ans) de produits bio locaux au restaurant scolaire, sans augmentation tarifaire.

 

  • Pour participer à la lutte contre la précarité, sensibiliser à l’efficacité énergétique et à la gestion durable de l’eau :

👉 D’informer les Sainte-Hélènois sur les aides et les dispositifs existants

👉 De former les élus et les techniciens communaux

👉 De travailler avec les services de l’Etat, le Département et la Région pour mettre en place les aides à la rénovation thermique du parc de logements existant

👉  De lancer une action de communication pour inciter la population à maîtriser sa consommation d’eau, en proposant des actions simples et concrètes.

 

  • Pour favoriser le développement durable et sensibiliser les habitants au respect de l’environnement :

👉  De soutenir les actions et initiatives locales de développement durable

👉  D‘informer les acteurs locaux (les associations sportives, culturelles, de loisirs, les commerçants, les entreprises) sur la façon de mettre en œuvre une démarche écocitoyenne dans le cadre de leur activité

👉  De proposer aux associations Sainte-Hélènoises de participer à un appel à projets annuel sur le thème du développement durable. Les associations sélectionnées bénéficierons d’une subvention spécifique, d’une valorisation de leur projet et d’un accompagnement technique

👉  De créer une charte des associations écoresponsables, appelant à l’exemplarité

👉  De mettre en place un programme d’actions pour l’éducation à l’environnement et au développement durable, en partenariat avec les établissements scolaires et le centre de loisirs.